Les règles à respecter à un passage à niveau

Les règles à respecter à un passage à niveau

Chaque année, les passages à niveau sont à l’origine d’un nombre d’accidents important qui cause des blessés et, pire, des décès. Ce qui met en doute la connaissance de la sécurité et la signalisation au sujet de ces points de croisement.

Selon les chiffres publiés annuellement par le gouvernement, à l’occasion de la journée nationale de la sécurité routière aux passages à niveau, ces collisions résultent de violations au Code de la route dans la majorité des cas.

Le Code de la route stipule que « lorsqu’une voie ferrée traverse une route à niveau, la priorité de passage appartient aux matériels circulant sur cette voie ferrée. Tout conducteur doit donc, à l’approche d’un train, dégager immédiatement la voie ferrée de manière à lui livrer le passage ».

En outre, le dépassement lors de la traversée d’une voie ferrée est passible d’une amende de 750 €.

Concernant les barrières automatiques avec des feux rouges clignotants ou fixes, il faut bien sûr s’arrêter. En cas de non-respect à cette loi, le contrevenant écope d’une amende de 750 € avec une suspension du permis de conduire pour maximum.

Les passages à niveau sans barrière sont généralement indiqués par un panneau triangulaire à bande rouge (avec une locomotive représentée) qui souligne un danger. Ce type de croisement est ensuite signalé par une croix de Saint-André, assortie d’un panneau d’arrêt ou d’un feu clignotant.

Respecter le code de la route

Le Code de la route dispense des conseils pratiques que le conducteur doit suivre à l’approche d’un passage à niveau. Il est avisé de ralentir à proximité d’un croisement avec une voie ferrée, de respecter les signalisations et le Code de la route, et de ne pas transgresser les barrières.

Au cas où la voiture serait coincée entre deux barrières, il est possible de briser la barrière – qui ne résistera pas au choc – en vue de sortir de la voie ferrée. Si un accident se produit, utilisez le téléphone situé près des passages à niveau.

Laisser un commentaire