Le permis B

Le permis B

Le permis B permet à tout conducteur de circuler dans une voiture dont le poids n’excède pas 3 500 kg et dont le nombre de passagers est inférieur à 9 personnes. Vous pourrez également atteler une remorque de 750 kg au maximum. C’est le permis de conduire pour voiture par excellence et la catégorie la plus utilisée en France.

Les conditions requises pour passer son permis B

Permis B par l’apprentissage de la conduite accompagné (AAC)

L’apprentissage anticipé ou la conduite accompagnée peut commencer dès l’âge de 15 ans. Le candidat peut se présenter à l’examen de l’Épreuve Théorique Générale (ETG ou code de la route) dès sa quinzième année révolu. Par contre, il ne pourra passer les épreuves pratiques qu’à partir de ces 17 ans et demi. En savoir plus sur l’âge requis pour passer le code de la route.

Formation classique ou permis supervisée

Dans le cas d’un enseignement classique ou supervisé, le candidat peut s’inscrire à l’examen du code de la route (ETG) à partir de 17 ans. Pour l’épreuve pratique de la conduite du permis B, il devra attendre ces 18 ans.

La visite médicale du permis de conduire B

Tous les candidats doivent avoir un bon état de santé, sans handicap ou faiblesses qui ne permettrait pas la conduite normale d’un véhicule. Sous certaines conditions, le candidat doit présenter dans son dossier d’inscription une attestation d’avis médical favorable réalisé par un médecin agréé par la préfecture de son département. Plus d’information sur le contrôle médical préalable au permis voiture catégorie B.

Le dossier d’inscription au permis B

Dans le cas d’une inscription dans une auto-école, celle-ci présentera votre dossier administratif de candidature l’examen du permis voiture de cat. B directement à la préfecture de votre département. Vous pouvez également remplir vous-même votre dossier. 

Candidat non titulaire d’un permis de conduire

Il doit comprendre un formulaire Cerfa référence 02 n°14866*01, le formulaire Cerfa rèf. 06 n°14948*01, une pièce d’identité, un justificatif de domicile, 2 photos d’identité récentes et conformes, 2 enveloppes timbrées avec votre nom et adresse. Si vous êtes né après 1987 et que vous avez plus de 16 ans, votre dossier d’inscription au permis auto devra comprendre l’ASSR2 (attestion scolaire de sécurité routière de second niveau) ou l’ASR (l’attestation de sécurité routière). Les candidats de nationalité française, de 16 à 25 ans, doivent également remettre une attestation de recensement ou un certificat de participation à l’appel de la préparation à la défense.

Candidat déjà titulaire d’un permis de conduire

Vous avez déjà un permis d’une autre catégorie. Il faudra ajouter la photocopie de votre permis de conduire. En cas de perte totale des points, vous devrez compléter votre dossier par une copie de l’injonction de restitution. Si vous avez eu une annulation judiciaire, il faudra mettre la copie du jugement.

Les épreuves du permis de conduire B

Le code de la route

Le code que l’on nomme aussi l’épreuve théorique générale (ETG) est le premier sésame. Sans lui, vous ne pourrez pas passer les épreuves pratiques. Il ne faut pas plus de 5 fautes sur les 40 questions. En savoir plus sur le déroulement de l’examen du code de la route.

Avec un taux de réussite de seulement 70%, de plus en plus de candidats choisissent de se former et s’entraîner au code de la route en ligne. Vous apprenez à votre rythme, sans vous déplacer, et de façon illimité. Il suffit juste d’obtenir une connexion internet à l’une des formations officielles de la sécurité routière.

Testez gratuitement la formation du code Rousseau : code de la route test gratuit

La conduite ou épreuve pratique

Elle se déroule sous la surveillance et les indications d’un inspecteur. Elle dure 32 minutes.
L’examinateur vous évalue sur les éléments suivants :

  • votre installation dans la voiture ;
  • votre réglage de l’automobile avant le départ (siège, rétroviseur, ceinture…) ;
  • un test de la vue ;
  • la conduite sur un trajet indiqué par l’inspecteur sur une durée minimale de 25 mn ;
  • 2 manœuvres dont l’une au moins en marche arrière et la suivante sur un freinage ;
  • quelques questions sur la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, en relation avec la sécurité routière ;
  • la mise en marche d’un accessoire ou sa commande pendant la circulation ;

Vous devrez obtenir au minimum 20 points. Attention, il y a des erreurs qui sont éliminatoires comme le franchissement d’une ligne blanche continue, la circulation à gauche, le passage à un feu rouge… Alors attention, restez concentré.

L’obtention et résultat au permis de conduire B

L’inspecteur ne vous donnera pas vos résultats à l’issu de l’épreuve de conduite. Après un délai de 48 heures (week-end et jours fériés non inclus), vous pourrez connaitre votre résultat en ligne sur le site de la sécurité routière.

CEPC ou conduire avant la réception du permis

Vous avez réussi ! Bravo, vous pouvez circuler dans votre voiture sans attendre de recevoir le fameux sésame à la conduite. Il vous suffit de télécharger le CEPC, le certificat à l’examen du permis de conduire. Il est valide 4 mois et permet de conduire une automobile de catégorie B uniquement en France.

Que faire en cas d’échec à la conduite ?

En cas d’échec, vous pourrez repasser l’épreuve pratique après un délai minimum de 7 jours. Le plus souvent, le peu de place disponible à l’examen, rallonge les délais de un à plusieurs mois. Il vous faudra être patient. Pensez à l’apprentissage en conduite supervisée (conduite accompagnée à 18 ans) en attendant votre prochain passage.

Suivre la fabrication du permis de conduire

Votre permis voiture vous sera adressé par voie postale à votre domicile. Un avis de passage du facteur sera déposé dans votre boite à lettre en cas d’absence. Vous avez un délai de 15 jours pour le récupérer à la Poste. Après ce délai, vous devrez prendre contact avec la préfecture de votre département. Suivez la production et la distribution de votre permis sur le site de l’agence nationale des titres sécurisés, en utilisant leur plateforme sur internet : Ou en est mon permis à l’ANTS ?

Permis probatoire et validité du permis B

Le permis probatoire

Votre permis B est dit probatoire sur une durée de 3 ans selon votre apprentissage à la conduite. Vous devrez apposer à l’arrière de votre auto, un signe distinctif souvent nommé l’autocollant A. A l’initial, il a seulement 6 points. Ils seront majorés chaque année si vous n’avez pas commis d’infraction pendant les 12 mois écoulés. A la fin des 3 ans de la période probatoire, vous obtiendrez vos 12 points (sauf infraction bien sûr). Si vous avez déjà un permis d’une autre catégorie depuis plus de 3 ans, vous êtes exempté de la période probatoire. Par contre, en cas de jugement d’annulation ou de perte totale des points, vous n’y échappez pas !
En savoir plus sur le permis probatoire

Validité du permis voiture cat. B

Depuis le 19 janvier 2013, les permis de conduire pour voiture de catégorie B ont une validité limitée de 15 ans. Après ce délai, vous devez faire une demande de renouvellement administratif de votre permis de conduire. Ce n’est en aucun cas le passage d’un examen ou d’un avis médical. Les conducteurs dont le permis a été délivré avant le 19 janvier 2013 ont une validité plus étendue jusqu’au 20 janvier 2033 (les chanceux !).
En savoir plus sur la validité de toutes les catégories de permis B